meilleur ananas

L’ananas Victoria est-il le meilleur du monde ?

Avec sa belle couleur dorée et sa chair jaune brillant, l’ananas Victoria fait tourner la tête à plus d’un.

Mais c’est surtout son goût qui fait de lui le plus savoureux des ananas : tout le monde est unanime pour dire qu’il est de loin le plus sucré et le plus tendre !

Preuve de sa qualité exceptionnelle, l’ananas Victoria a d’ailleurs depuis 2006 la certification « Label Rouge » en France.

Un titre qui a fait grand bruit car il s’agit du premier produit agricole exotique à obtenir ce label, gage de sérieux pour les consommateurs.

Encore maintenant, le Victoria est la seule variété d’ananas à avoir cette certification.

Ananas Victoria

Le trésor de la Réunion

On oublierait presque que l’ananas Victoria est originaire d’Amérique du Sud, tellement il s’est imposé comme un des fruits emblématiques de La Réunion.

Introduit sur l’île en 1668, le Victoria a tout de suite pris ses marques : il y retrouve son climat tropical d’origine, plante ses racines dans des terres volcaniques riches et fertiles… Tout ce dont il a besoin !

Aujourd’hui, l’ananas Victoria n’est rien de moins que le deuxième fruit le plus exporté par La Réunion.

Pour le plus grand plaisir des Européens qui le retrouvent sur leur table, mais aussi de tous ceux qui ont l’occasion d’admirer les splendides champs d’ananas ! Les plantations, où les ananas sont disponibles à même le sol, sont en effet un vrai plaisir pour les yeux… mais aussi pour les narines car les fruits dégagent un fort parfum quand ils sont à maturité.

L’ananas Victoria, un fruit… royal !

Mais d’où l’ananas Victoria tire-t-il son nom ? En toute modestie, de la reine Victoria elle-même, qui en raffolait.

Il faut dire qu’avec sa couronne de feuilles très vertes et sa couleur dorée, le Victoria semblait prédestiné à une carrière royale !

À partir du moment où Christophe Collomb fait découvrir l’ananas à la cour d’Espagne, celui-ci connaît un succès incroyable dans les serres royales.

Le premier à avoir été cultivé en Angleterre sera ainsi non seulement présenté au roi Charles II, mais aussi immortalisé en peinture ! Le bruit court aussi que Louis XIV n’hésita pas à en faire planter au château de Choisy-le-Roi pour plaire à sa maîtresse, grande amatrice de ce fruit venu d’ailleurs…

Producteur Ananas Victoria

Le frigo : pire ennemi de l’ananas Victoria

En bon fruit exotique nourri au soleil, l’ananas Victoria préfère se tenir éloigné des basses températures.

En-dessous de 8°C, il commence à grelotter ! Même si cela part d’un bon sentiment, il vaut donc mieux conserver le Victoria à l’air libre et à température ambiante pour le maintenir au mieux de sa forme.

Une astuce de professionnel : mettez votre ananas tête en bas pour permettre de mieux répartir le sucre dans le fruit et le rendre plus goûtu.

Vous saurez que votre ananas Victoria est parfaitement mûr quand les feuilles sont bien vertes et qu’elles se détachent facilement au centre de la couronne.

Variétés

Phytochimie

Le fruit de l’ananas et son écorce contiennent divers composés phytochimiques, en particulier des polyphénols, incluant l’acide gallique, l’acide syringique, la vanilline, l’acide férulique, l’acide sinapique, l’acide coumarique, l’acide chlorogénique, l’épicatéchine et l’arbutine15,16.

Broméline

La broméline est un mélange d’enzymes protéolytiques présent dans toutes les parties de la plante17.

La broméline est recommandée comme complément alimentaire pour réduire la douleur et l’inflammation, en particulier du nez et des sinus, des gencives après une intervention chirurgicale ou une blessure18.

Elle fait l’objet de recherches préliminaires dans le traitement de divers troubles cliniques, mais à ce jour, ses effets sur le corps humain n’ont pas été clairement établis19.

La broméline peut être dangereuse pour certains consommateurs, par exemple en cas de grossesse, allergies, ou sous traitement anticoagulant19.

Si le fruit en contient suffisamment, le jus d’ananas brut peut être utile en marinade de viande ou pour accroître sa tendreté20.

Si les enzymes de l’ananas peuvent interférer avec la préparation de certains aliments ou plats, par exemple le dessert à base de gélatine, voire le gel de capsules21, leur activité protéolytique responsable de ces effets peut être dégradé par la cuisson ou la mise en conserve.

La quantité de broméline dans une portion typique de fruit est probablement insuffisante pour avoir des effets, mais son extraction peut permettre d’en obtenir suffisamment pour des utilisations domestiques ou industrielles20,22.

Ces petites productions familiales, ou bien disparaissen t

progressivement, ou bien arrivent tant bien que mal à

subsister grâce à l’apport que procure un champ de canne à

sucre voisin,et quelquefois une culture intercalaire (haricots ,

bananes, papayes : zone de Bois de Nèfles) .

Une petite exploitation destinée à la fabrication de jus, à

Bérive, est en voie d ‘ abandon .

Une autre produisant ‘Victoria ‘ et ‘Maingard’ s’est maintenue dans la région de SaintBenoît .

En conséquence, la pénurie d’ananas sévit presque tout e

l’année sur le marché réunionnais en dehors de la périod e

15 décembre – 15 janvier .

La production estimée à 1 .000

tonnes il y a dix ans n’était plus que de 400 tonnes en 197 5

d ‘ après une récente enquête de la DDA, soit moins de 1 k g

d’ananas par habitant et par an.

Cette situation fait monter de façon sensible le cours de s

fruits hors saison : jusqu’à 6 F pièce .

Trois secteurs, l’un dépendant de l’IRFA, les deux autre s

conseillés par cet organisme, amorcent une expérience d e

modernisation de la culture :

CULTURE D’ANANAS ‘VICTORIA.

DANS LA RÉGION DE BRAS-CANOT (100 mètres d’altitude)

CULTURE D’ANANAS ‘VICTORIA’ DANS LA REGION

DE BOIS DE NEFLES – STE CLOTILD E

Association : agrumes – ananas – grenadille de Langevin

– Bras Canot : zone nord-est au vent près de Saint-Benoît,

100 mètres d ‘altitude, 3 m de pluviométrie et 2 .000 heures d’insolation annuelle, sur andosol vitrique à p H

Notre société peut exporter toutes sortes de produits dans différentes parties du monde en utilisant un personnel expérimenté et des machines modernes.

Vous pouvez contacter avec nous.

Notre société peut traiter toutes les questions d’exportation, nous sommes heureux de vous contacter.

À quel point ce message vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des voix : 1

Aucun vote pour l’instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Your comment submitted.

Leave a Reply.

Your phone number will not be published.

Achat de produit