fruit orange petit avec feuille et type d’Orange

Vous, vous êtes comme ça, vous préférez les fruits orange ? Pas les fruits rouges, ni les fruits jaunes ? Pas de problème, on les a en stock. Ci-dessous, vous trouverez les 10 fruits de couleur orange, à consommer sur place ou à emporter !

Si vous souhaitez les cultiver, il vous faudra trouver l’arbre ou l’arbuste fruitier le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez planter dans votre jardin ou sur votre balcon, en pleine terre ou en pot.

Pour cela, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des plantes qui demandent peu d’entretien.

Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n’ont besoin ni d’eau, ni de lumière !

Orange

L’oranger doux, Citrus sinensis, est le fruit le plus cultivé au monde ! On peut en récolter toute l’année sauf en automne.

Ce représentant des agrumes est réputé pour le parfum enchanteur de sa floraison, la saveur douce et acidulée de ses fruits d’une belle couleur vive au cœur de l’hiver.

À noter : 81,2 % des oranges non bio contiennent des résidus de pesticides, préférez donc celles issues de l’agriculture biologique !

Abricot

Pour s’épanouir, l’abricotier demande du plein air, une terre bien drainée et la générosité du soleil.

Ses fleurs laissent place à des fruits sucrés, légèrement acidulés, que l’on peut récolter en juin, juillet et août.

La mandarine est le fruit du mandarinier, un arbre originaire d’Extrême-Orient.

Des chercheurs de l’INRA (devenu institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement – INRAE – le 1er janvier 2020) de Corse ont mis en évidence que la clémentine était issue d’un croisement réalisé à la fin du XIXe siècle en Algérie entre une mandarine et une orange douce.

La clémentine est plus petite et moins parfumée que la mandarine mais elle a moins de pépins !

À noter : 80,4 % des clémentines et mandarines non bio contiennent des résidus de pesticides.

La tangerine serait issue d’un croisement réalisé entre la mandarine et l’orange amère plus connue sous le nom de bigarade.

Sa peau est plus foncée, tire sur le rouge, et elle a peu de goût même si son parfum est très prononcé.

Différences entre mandarine, clémentine et tangerine

En avril, le pêcher se couvre d’une belle floraison de fleurs roses en pompons, un peu comme certains cerisiers décoratifs.

Ses fruits, juteux, duveteux ou lisses selon les variétés sont les préférés des Français.

On peut les cueillir en juillet, août et septembre.

Kaki

Le kaki ou plaqueminier de Chine est un arbre de belle allure de la famille de l’ébène.

Sa floraison, assez insignifiante, laisse place à des fruits rouge orangé ressemblants à des tomates que l’on peut récolter de septembre à décembre.

Kumquat

Le kumquat est un bel arbre fruitier très décoratif à faible développement.

Ses fleurs blanches parfumées embaument, terrasse, balcon ou jardin.

C’est le seul agrume dont on déguste les fruits avec la peau.

Vous pourrez les récoltez presque toute l’année, sauf en été et au début de l’automne.

Mangue

Le manguier est un arbre frileux, qui ne supporte pas le vent froid ni les gelées, surtout quand il est jeune.

Il aime les atmosphères humides du Sud, et il est donc conseillé de l’abriter dans une serre ou véranda pour en déguster les fruits !

Papaye

Selon la variété de papayer, les caractéristiques du fruit varient de façon considérable : le poids (8-10 kg), la taille (15-60 cm), la couleur (vert-jaune)…

La forme s’explique par la fleur à partir de laquelle le fruit s’est développé : à partir des fleurs femelles, on aura un fruit de forme ronde ou ovale tandis qu’à partir des fleurs hermaphrodites, il sera plus allongé.

Cet arbre exotique a besoin de conditions particulières pour être cultivé : des pluies régulières, pas trop d’altitude, un sol bien drainé, environ 25 °C, bref, mieux vaut se renseigner !

Physalis

Le physalis, dont une membrane orange, ressemblant à un lampion, entoure les petites baies comestibles, se pare de tout son éclat en automne.

Récoltez ses fruits en août, septembre et octobre.

Incontournable dans les bouquets secs, c’est une vivace rustique et facile à cultiver.

Pimpin (fruit du Pandanus)

Cet arbre qui se situe entre le palmier et le yucca pousse sur le littoral des zones tropicales indiennes et pacifiques.

Prisé pour sa silhouette exotique, le Pandanus offre aussi de nombreux usages dans l’alimentation, la vannerie et la médecine.

Son fruit, souvent appelé Pimpin, peut peser plusieurs dizaines de kilos.

Il ne se développe pas en appartement.

Il entre dans les préparations salées ou sucrées.

À l’approche de la Saint Valentin, nous nous mettons en quatre pour vous concocter de délicieuses confitures pleines d’amour ! Cette année, notre création spéciale amoureux s’appelle « Parlez-moi d’amour ».

Cette recette inédite est composée d’oranges, de groseilles, et d’amour-en-cage.

C’est donc l’occasion idéale pour vous parler de ce fruit étonnant et méconnu : le Physalis.

D’où vient le Physalis ?

Généralement appelé « amour-en-cage », « lanterne japonaise » ou  « cerise d’hiver », le Physalis est un petit fruit énigmatique ! À maturité, cette baie qui se cache au creux d’une fine enveloppe de feuilles se pare d’une belle teinte orangée.

Ensuite, ses feuilles sèchent, et entourent la baie d’une fine dentelle, qui ressemble à une cage végétale.

Cette jolie plante a été découverte au Venezuela, au cœur des Andes.

Elle fut ensuite introduite en Europe au 19ème siècle comme plante ornementale pour les jardins botaniques.

Il existe aujourd’hui de nombreuses variétés de Physalis qui poussent en Amérique, en Europe, en Asie et en Afrique.

Le Physalis : un concentré de vitamines !

En plus d’être un fruit délicieusement acidulé et sucré, le Physalis est également très riche en vitamines ! Avec seulement 100 g de ce petit fruit orangé, vous couvrez 35 % de vos apports journaliers en vitamine C.

Voilà une bonne raison de se faire plaisir !

Un remède médicinal ?

Dans de nombreux pays, le Physalis est utilisé comme remède médicinal pour ses propriétés anti-inflammatoires et dépuratives.

Au Moyen-Âge, il n’était pas rare de le prescrire aux patients qui souffraient de maladies de la vessie.

Quelle est la saison de l’amour-en-cage ?

En France, c’est la variété Coqueret du Pérou qui est principalement cultivée.

Les régions de Nice et de l’Anjou sont les principales productrices de Physalis.

La saison de l’amour-en-cage s’étend du mois de novembre au mois de février.

Comment le consommer ?

Le Physalis peut se déguster cru ou dans des préparations culinaires.

Vous pouvez, par exemple, le poêler simplement avec quelques épices pour accompagner un désert, l’incorporer à vos salades composées pour remplacer les tomates cerises, ou le déguster sous forme de confiture 🙂 !

Confiture d’orange, de groseille et de physalis

Vous l’aurez compris, le Physalis a tout pour plaire ! Pour nous, qui sommes toujours à la recherche de saveurs nouvelles et de fruits étonnants, l’amour-en-cage semble donc un choix évident pour notre nouvelle recette spéciale Saint Valentin !

Notre société peut exporter toutes sortes de produits dans différentes parties du monde en utilisant un personnel expérimenté et des machines modernes.

Vous pouvez contacter avec nous.

Notre société peut traiter toutes les questions d’exportation, nous sommes heureux de vous contacter.

À quel point ce message vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des voix : 1

Aucun vote pour l’instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Your comment submitted.

Leave a Reply.

Your phone number will not be published.

Achat de produit